Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Qui saura ouvrir les yeux de Nicolas Sarkozy ? | Page d’accueil | Le « plan banlieue » de Fadela Amara : affligeant !

23 janvier 2008

Gratuité des musées : j’ai testé pour vous !

J’ai testé pour vous, le week-end dernier, la gratuité des musées expérimentée par le Ministère de la culture dans le but d’y attirer les populations des quartiers défavorisés (comprenez « populations issues de l’immigration »).

Dans la liste des musées qui concourent à cette expérience figure celui du Moyen-âge à Paris, dit aussi musée de Cluny, qui permet d’explorer quinze siècles d’art et d’Histoire, de la Gaule romaine au début du XVIe siècle.

La file d’attente était incroyablement nourrie pour ce musée que je connaissais déjà, et dont je savais qu’il n’attire habituellement qu’un public clairsemé. Le personnel nous a au demeurant confirmé que cette affluence nouvelle était à imputer à la gratuité du musée.

J’ai parcouru et reparcouru cette longue file d’attente à la recherche de personnes issues de l’immigration. Je vous prie de m’excuser pour ce procédé cavalier : oui, c’est effectivement aux traits physiques que je me suis fiée. Bien entendu, ce test ne peut avoir, à lui seul, valeur de démonstration scientifique, mais autant j’y ai croisé des Français de souche européenne, des touristes japonais, chinois, allemands…, autant je suis au regret de vous dire qu’il ne s’y trouvait pas une seule personne issue de l’immigration maghrébine ou africaine. Il y avait également un fort groupe d’enfants qui, au vu de leurs caractéristiques physiques, descendaient manifestement davantage de Vikings que de peuples du sud de la Méditerranée.

Voilà, j’aurais tellement souhaité vous annoncer une bonne nouvelle. Ironie du sort, Christine Albanel, Ministre de la culture, était opposée à cette expérimentation qui lui a été imposée par l’Élysée, et sur le résultat de laquelle elle sera pourtant jugée. Certes, on observera sans nul doute une augmentation de la fréquentation, mais lorsque les médias vous en rabâcheront les chiffres, vous vous souviendrez qu’ils ne sont qu’un leurre ; car, comme on l’a constaté en Grande-Bretagne, ils reflètent essentiellement l’accroissement du nombre de visites d’habitués des musées.

Je sais la difficulté de nombre de nos musées à entretenir leurs collections, pourtant témoignage culturel sans équivalent qu’il est essentiel de transmettre aux générations futures. J’ai regretté de ne pas participer, cette fois-ci, à leur financement en acquittant ne serait-ce qu’une somme modique, en remerciement de toute la beauté qu’il m’a été donné de contempler ce dimanche, et du voyage dans le temps que cela m’a permis d’accomplir.

20:05 Écrit par Malika SOREL | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags: art, culture, albanel, Élysée, gratuité des musées, musée |