Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le puzzle de l’intégration

puzzle-couv-ombre.jpg

puzzle-4eme-ombre.jpg

 

SOMMAIRE

Introduction
I La culpabilité des Français est stérile et contre-productive
II La discrimination positive
D’où nous vient-elle ?
De son application dans le parcours éducatif
De son application dans le monde économique
Les nouvelles visées en France
De la détermination des bénéficiaires en France
Seuls les meilleurs s’en sortent
Universités américaines : les aberrations
Suspicion systématique sur la compétence des personnes issues des minorités
Sciences-po, Henri-IV, les classes préparatoires…
Quelle exigence à l’école ?
Les dégâts collatéraux sur les Français d’origine européenne
Discrimination négative
La Charte de la diversité
Qui licencier ?
Thomas Hugues, dégât collatéral
Des couches sociales encore plus fragilisées
En marche vers une société judiciarisée
Condamnation à perpétuité
Le catalogue des prétendants
Vers une France fragmentée
Demain, le communautarisme
Le coût exorbitant de sa mise en œuvre
Exemples de personnalités politiques : qui est pour, qui est contre ?
Les partisans de la discrimination positive
Les opposants à la discrimination positive
III Les problèmes de l’insertion et de l’intégration
Ne plus cautionner la violence en la justifiant
Des difficultés rencontrées sur le chemin de l’intégration
Tensions dans la construction de l’identité
Liberté, Égalité, Fraternité : des définitions partagées ?
Deux identités différentes, deux projets de société différents
Conséquences sur les enfants du maintien d’un lien étroit avec le pays d’origine
Le droit du sol, cadeau ou fardeau ?
Le droit du sol et l’émergence des tensions sur notre territoire
L’abrogation du droit du sol, un geste de fraternité
Pourquoi le problème de l’intégration s’aggrave-t-il avec les générations ?
Le Canada, ou l’exemple de l’échec de l’immigration choisie
Conclusion
Bibliographie