Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 décembre 2011

Pierre Bergé : « Je ne les respecte pas, pas plus qu’ils ne nous respectent »

Le 1er octobre dernier, j’ai assisté à la remise du prix de la laïcité du Comité Laïcité République, qui a été décerné cette année à Natalia Baleato, directrice de la crèche Baby Loup. J’ai beaucoup apprécié le discours prononcé par Pierre Bergé. Aussi, je souhaiterais pouvoir le partager avec vous. Je vous recommande de l’écouter avec beaucoup d’attention.

En voici un extrait : « Je regrette de dire qu’aujourd’hui, la laïcité est menacée et qu’il faudrait combattre nos adversaires. Moi, je ne suis pas là pour leur dire “nous vous respectons”. Non ! D’abord, je ne les respecte pas. Pas plus qu’ils ne nous respectent […] »

Vous trouverez sur le site du Comité Laïcité République les interventions d’autres orateurs. J’ai trouvé celui d’Anne Hidalgo tout simplement sidérant. À un moment, je me suis frotté les yeux pour m’assurer que c’était bien un membre de l’équipe politique du parti socialiste de Paris qui s’exprimait là. Un seul mot me vient à l’esprit, c’est celui de Bossuet : « Dieu rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. » Ou alors, c’est peut être que leur main gauche ignore ce que fait leur main droite. À moins que ce ne soit le cynisme qui tienne lieu de boussole en politique. Bref !

Je vous laisse à présent découvrir l’intégralité du discours de Pierre Bergé :

11:09 Écrit par Malika SOREL | Lien permanent | Commentaires (73) | Tags: laïcité, pierre bergé |