Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 octobre 2020

Dieu rit des hommes...

Cité dans mon ouvrage “Immigration, intégration : le langage de vérité” : « Dieu rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. » (Bossuet)

Flashback :

Emmanuel Macron est contre la « laïcité revancharde »

À ses yeux, « la laïcité n’a pas vocation à promouvoir une religion républicaine ». Il dénonce ainsi ceux, comme Jean-Pierre Chevènement, qui « demandent à des citoyens d’être “discrets” ». « Demanderait-on à des catholiques d’être modérés ? Non ! » insiste-t-il.

Alors que le fondateur de Marianne, Jean-François Kahn, lui fait remarquer que les musulmans qui « n’acceptent pas » que la loi républicaine passe avant la loi de Dieu « sont des extrémistes », Emmanuel Macron s’inscrit en faux. « Non, je ne suis pas d’accord. Dans le champ public, je ne leur demande qu’une seule chose : qu’ils respectent absolument les règles », lance-t-il.

S’agissant de leur rapport à Dieu, « je ne demande pas aux gens d’être modérés, ce n’est pas mon affaire », ajoute Emmanuel Macron. « Dans sa conscience profonde, je pense qu’un catholique pratiquant peut considérer que les lois de la religion dépassent les lois de la République », déclare-t-il encore.

Pour l’ancien ministre de l’économie, certains utilisent une « laïcité revancharde » comme « une arme contre le monothéisme ». (La Croix avec AFP, le 02/10/2016)

Oui, définitivement, Dieu rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes.

17:05 Écrit par Malika SOREL | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags: macron, samuel paty, laïcité |