Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Ce soir ou jamais » sur France 3 | Page d’accueil | Entretien avec Atlantico

26 avril 2012

Un épouvantail nommé Pétain

La une du journal l’Humanité juxtapose les photos de Nicolas Sarkozy et du Maréchal Pétain. L’accusation de pétainisme est limpide. La raison de cette ire de l’Humanité ? Nicolas Sarkozy a osé vouloir briser un tabou suprême : le 1er mai appartient à la gauche, et uniquement à la gauche. Que les Français se le disent une fois pour toutes !

Il est intéressant de rappeler qu’en 1981, c’est le leader communiste Georges Marchais qui était accusé de pétainisme par le Parti Socialiste, pour avoir oser évoquer la question du trafic de drogue par des « jeunes » de l’immigration. Eh oui, déjà à cette époque, la vie politique française était prise en otage par les questions d’immigration et d’intégration.

Georges Marchais avait déclaré, dans un meeting tenu en février 1981 à Montigny-lès-Cormeilles, commune du Val-d’Oise, pour soutenir le maire communiste Robert Hue :

« Nous posons les problèmes de l’immigration, ce serait pour utiliser et favoriser le racisme ; nous rechercherions à flatter les plus bas instincts. Nous menons la lutte contre la drogue, ce serait parce que nous ne voulons pas combattre l’alcoolisme apprécié et répandu dans notre clientèle !

Pour la jeunesse, je choisis moi, oui je choisis, l’étude, le sport, la lutte et non la drogue. Alors, comme l’autre jour un dirigeant socialiste, ils crient tous en chœur “pétainisme”. Quelle honte ! Quelle honte ! Quelle idée lamentable se font ces gens-là des travailleurs : bornés, incultes, racistes, alcooliques, brutaux (…) »

10:02 Écrit par Malika SOREL | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags: l'humanité, marchais, pétain, sarkozy |