Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quand le réflexe communautaire prime sur le service de l’intérêt général | Page d’accueil | Quand la représentation nationale œuvre, sans le savoir, à la destruction de l’identité française

20 septembre 2007

Dans « Répliques », Alain Finkielkraut s’appuie sur « Le puzzle de l’intégration »

Dans son émission Répliques du samedi 1er septembre, intitulée « Identité française et immigration », Alain Finkielkraut s’est appuyé à plusieurs reprises sur Le puzzle de l’intégration, dont il a cité quelques passages, afin de donner la réplique à Patrick Weil, Directeur de Recherche au CNRS et spécialiste des questions d’immigration.

De même, Jean-Philippe Moinet, ancien Secrétaire général du Haut Conseil à l’intégration et fondateur de l’Observatoire de l’extrémisme, a fait appel à mes propos pour asseoir ses démonstrations.

Je les en remercie d’autant plus chaleureusement, que la diffusion de mon livre fait face au redoutable barrage de la « bien-pensance » des milieux journalistiques (radio et papier), qui n’est en vérité que de la « bien-errance », et qui a largement participé à creuser le tombeau des enfants issus de l’immigration.

16:40 Écrit par Malika SOREL | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags: immigration, identité, alain finkielkraut, france culture |