Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mars 2011 | Page d’accueil | mai 2011

27 avril 2011

Immigration-intégration : le langage de vérité

Mon livre est à présent disponible en librairie. Voici son sommaire :

Préambule

Introduction
Insertion – intégration – nation

I Ces médias qui entravent le fonctionnement de la démocratie
Chape de plomb sur la liberté d’expression
Violence et délinquance se voient justifiées
Dégradation de l’image de la jeunesse
Omerta sur le sexisme dans certaines banlieues

II Réhabiliter et restaurer l’école de la République
Des problèmes de compatibilité culturelle entre l’école et la maison
Comment prévenir incivilités et violences au sein des établissements scolaire ?
La langue française, une langue étrangère
Le mot d’ordre : éviter le conflit à tout prix
Des individus autonomes
Évaluer pour enclencher des actions de soutien
Des classes d’excellence
Au collège, aider les décrocheurs en recourant à l’alternance
Assurer la sécurité pour permettre la mission d’instruction

III Les parents de l’immigration, ces grands oubliés
La déresponsabilisation des parents de l’immigration
Les parents de l’immigration sont centraux et non périphériques
La difficulté de devenir libre
L’absence de socle de reconnaissance de la France
La condition de la femme, reflet de l’identité
Le tabou de la natalité
Lutter contre le sentiment d’impunité, prévenir la délinquance

Danaides_Waterhouse.jpg
Les Danaïdes (1903), John William Waterhouse

IV L’immigration, terrifiant tonneau des Danaïdes
Les flux migratoires
Coût de l’immigration-intégration
L’intégration par la nationalité
Le point de vue de la communauté française
Code de la nationalité française : la réforme ou le chaos
La question de la double nationalité
La question de la déchéance de nationalité
Les enfants de l’immigration asiatique

V Du respect de la France par la classe politique
Celui qui voit un problème et ne fait rien fait partie du problème
Vers la fin de la solidarité nationale ?
Respecter la laïcité
Respecter l’Égalité républicaine
Une France sans la culture française ?
L’ingérence américaine dans la politique française d’intégration

Conclusion
Rendre à la France son âme, sa fierté et sa dignité

Bibliographie

09:54 Écrit par Malika SOREL | Lien permanent | Commentaires (29) | Tags: immigration, intégration |

21 avril 2011

À la une de Valeurs actuelles

Dans vos kiosques, vous me trouverez en page de couverture de l’hebdomadaire Valeurs actuelles (n°3882, semaine du 21 au 27 avril 2011). Vous pouvez lire l’entretien sur la toile, mais je vous recommande également d’acheter la revue. Il vous faut veiller à encourager les médias qui donnent la parole à des personnes peu connues qui ont à dire sur ce sujet de l’immigration-intégration. Les citoyens ne réalisent pas vraiment à quel point ils participent eux-mêmes à la stérilisation du monde des idées. En se jetant sur les revues qui placent à leurs unes les people de la politique qui versent dans le superficiel ; en délaissant les numéros de fond ; en faisant grimper l’audimat des émissions de « politique » qui font dans l’écume des vagues et dans le spectacle, ils dictent en partie le contenu de nos médias. Parlez-en autour de vous. Les citoyens doivent prendre conscience de leur responsabilité afin de renouer avec l’esprit de cohérence.

Voici l’opinion de Guillaume Roquette, Directeur de la publication :

« Trilogie

Depuis trois semaines, Valeurs actuelles apporte sa contribution au débat, essentiel, sur l’identité française et la laïcité. Trois couvertures successives pour autant d’impératifs : d’abord reconnaître notre héritage chrétien, ensuite maîtriser les flux migratoires, enfin imposer une véritable intégration. Deux ministres importants, Laurent Wauquiez et Claude Guéant, se sont succédé dans nos colonnes pour y présenter leurs convictions et leur projet.

Cette semaine, nous donnons la parole à une femme d’un courage et d’une lucidité hors du commun, Malika Sorel. Le diagnostic qu’elle porte sur l’intégration dans notre pays devrait servir de feuille de route à tous les gouvernements, de quelque bord qu’ils soient. Un dernier mot : consacrer trois “unes” de suite à un sujet difficile est un vrai risque. Nous aurions sans doute vendu plus d’exemplaires avec l’emballement de l’immobilier ou les ambitions de tel ou tel ténor politique. Mais nous pensons qu’il faut parfois savoir aller au fond des choses. Merci de votre confiance. Guillaume Roquette »

Un grand merci à toute l’équipe de Valeurs actuelles que j’ai eu grand plaisir à rencontrer, et toute ma reconnaissance à Fabrice Madouas pour notre entretien.

09:33 Écrit par Malika SOREL | Lien permanent | Commentaires (39) | Tags: intégration, immigration, valeurs actuelles |

13 avril 2011

Rapport du HCI sur l'intégration

Vous trouverez, sur le site de l’Express, le rapport que le Haut Conseil à l’Intégration a remis hier au Premier ministre. Je n’ai pas signé ce rapport. Au bout de plusieurs réunions, j’ai fini par quitter la salle (je n’ai pas quitté le HCI dont je suis toujours membre, j’y ai été nommée par décret du Président de la République).

Je vous laisse lire le rapport et me dire, par commentaire ou par courriel, ce que vous pensez de son contenu.

La semaine dernière, j’ai donné un entretien à l’Express qui souhaitait avoir ma vision de l’intégration, aujourd’hui en France. Sauf erreur de ma part, ce matin, je n’ai pas retrouvé cet entretien dans la revue. Par contre, on y trouve un entretien du sociologue Didier Lapeyronie qui propose de reconnaître encore davantage la diversité : « combien y a-t-il d’Arabes au Parlement aujourd’hui ? Les minorités doivent être représentées. Leur donner une stature sur le plan symbolique, est crucial. C’est ainsi qu’elles pourront acquérir leur légitimité ». Il propose également de créer un genre de Halde dédiée à nos institutions : « les politiques doivent mettre en place des systèmes de lutte contre les discriminations au niveau des institutions, soutenir les associations dans le travail qu’elles mènent ».

J’ai aussitôt téléphoné à l’Express. La raison de la non publication de mon point de vue ? Ce serait, m’a-t-on dit, pour une raison de place. J’ai demandé que les quelques lignes d’entretien paraissent, au moins, sur leur site Internet : wait and see

09:51 Écrit par Malika SOREL | Lien permanent | Commentaires (63) | Tags: l'express |

12 avril 2011

Entretien à Atlantico

J’ai accordé un entretien à Atlantico, publié aujourd'hui sous le titre « On ne peut pas devenir Français uniquement en respirant l’air français ».

12:15 Écrit par Malika SOREL | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags: atlantico, identité, insertion, intégration |

11 avril 2011

L’immigration, une chance pour le patronat

Vendredi dernier, à la fin d’une réunion à laquelle je participe, un professeur d’économie me demande si je suis libre pour répondre le soir même à sa place aux questions du 20 heures de TF1 concernant les flux migratoires actuels, le monde économique et le chômage ; il vient d’être sollicité et n’est pas disponible. Ce reportage de TF1 fait suite à la décision du ministre de l’Intérieur Claude Guéant de restreindre les flux d’immigration légale. Comme je réponds que je peux le remplacer, le professeur décroche son téléphone et appelle TF1 : « Je ne peux venir, mais j’ai à mes côtés Malika Sorel. Elle est plus à même que je ne le suis de répondre à la question de ce soir. Je vous la passe. » Sur ce, TF1 me demande de développer ma vision du sujet. J’évoque entre autres les secteurs d’emploi concernés ; l’impératif de former les chômeurs actuels, y compris ceux de certaines banlieues qui sont surreprésentés dans les chiffres du chômage ; l’effet de l’immigration, qui participe à prévenir l’apparition d’une tension sur les salaires. C’est pourtant cette tension qui conduirait à une revalorisation de nature à susciter l’intérêt d’une partie des chômeurs pour les emplois actuellement non pourvus. Mon interlocuteur de TF1 me dit alors : « nous avons déjà contacté plusieurs experts. Nous reviendrons vers vous si c’est vous que nous retenons. » Ma ligne n’a finalement pas été retenue. Voici celle qui l’a été, qui vient comme par hasard en appui des propos de Laurence Parisot, et que vous pouvez découvrir à 6’20.

Ne dites pas que c’est la faute des immigrés, puis de leurs familles (qui finissent toujours par les rejoindre), si le patronat, aidé par certains médias et par la collaboration d’une partie de la classe politique, abolit nos frontières afin d’empêcher les salaires de se tendre suffisamment. Les premiers responsables de la situation catastrophique dans laquelle la France se trouve aujourd’hui sont des Français de souche européenne ! Cela fait mal, mais c’est la simple vérité.

18:41 Écrit par Malika SOREL | Lien permanent | Commentaires (39) | Tags: tf1, immigration, parisot, patronat, guéant |